728 x 90

Les effets personnels de Margaret Thatcher vendues aux enchères

Les effets personnels de Margaret Thatcher vendues aux enchères

D’après la maison Christie’s, la vente aux enchères a arrivée à 4,5 millions d’euros, un montant dépassant sept fois les premières évaluations.

En mettant les affaires personnelles de l’ex Premier ministre britannique aux enchères, la maison a enregistré un envol de près de 4.5 millions d’euros, dépassant les espérances, car ce montant est sept fois supérieur aux attentes.

L’objet le plus coûteux fut la statue d’un pygargue dotée d’une tête blanche (le rapace qui symbolise les États-Unis) qu’elle avait reçue de Ronald Reagan. Celle-ci a été vendue 266 500 livres soit 365 000 euros, tandis que sa valeur avait été évaluée entre 5 000 et 8 000 livres (7 000 et 11 000 euros).

L’autre vente importante fut celle de la célèbre valise en cuir rouge dans laquelle sont rangés les documents confidentiels des Premiers ministres britanniques qui appartenait à Margareth. Celle-ci a été vendue à 242 500 livres (334 000 euros), dépassant également le prix estimé (4 200 et 7 000 euros). Ces deux objets faisaient partie des plus symboliques objets personnels de l’ex première ministre mardi à la vente par Christie’s. D’autres lots seront aussi en vente en ligne jusqu’à mercredi.

Des acheteurs provenant de quarante et un pays

Mais les objets qui ont le plus été vendus à part les habits furent : le simple document signé sur lequel on voit la célèbre prière de saint François d’Assise formulée quand elle a occupé ses fonctions de Premier ministre au 10 Downing Street, dont l’estimation tourne entre 600 et 900 livres, est parti à 37 500 livres. La robe de mariée en velours bleu, dévoilée en premier et est proposée entre 10 000 et 15 000 livres, alors qu’elle a été rachetée par un homme en provenance d’Oman à 25 000 livres. D’après Christie’s, la vente a provoqué l’affluence des acheteurs en provenance de quarante et un pays.

Ruben
Ruben
ADMINISTRATOR
PROFIL