728 x 90

General Electric précise le contenu des 1 000 emplois bientôt créés en France

General Electric précise le contenu des 1 000 emplois bientôt créés en France

General Electric fournit désormais des informations sur les 1000 postes nets qu’il va créer à partir de la fin 2018 lors de l’acquisition d’Alstom Energie pour 12 milliards d’euros. Ils seront importants et scindés entre la région parisienne et le site de Belfort qui va être transformé en l’une des bases industrielles les plus importantes du conglomérat américain dans le monde.

« C’était un engagement important, et nous allons procéder à la création de nouveaux emplois pour de nouvelles activités », a lancé lundi 7 décembre Mark Hutchinson, PDG de GE Europe et envoyé par le PDG du groupe, Jeff Immelt, de mener l’unification des activités rachetées à Alstom. Les premièrs engagements vont voir le jour en janvier, a-t-il souligné.

En septembre, l’industriel américain avait annoncé qu’une nouvelle unité serait créée dans le monde, qui sera dédiée au numérique, au même titre que les autres domaines traditionnels (santé, pétrole et gaz, centrales électriques, moteurs d’avions…). M. Immelt, qui a choisi l’internet industriel comme principal axe de développement stratégique, veut « faire croître les activités de logiciels et d’analytique et la faire entrer dans la catégorie des dix premières sociétés de logiciels à partir de 2020 ». Ces nouveaux outils numériques permettront aux clients à GE d’améliorer la performance des moteurs d’avion ou des appareils d’imagerie médicale. Cependant, sur les 1 000 emplois qui vont être créés en France, 250 seront dédiés au centre d’excellence pour les logiciels développés en 2016 dans la région parisienne, et plus encore à plus long terme, d’après M. Hutchinson. Ce sera le second site le plus important après celui de San Ramon (Californie), dans la Silicon Valley, qui emploie 1 200 personnes.

D’autre part, au sein des unités de Paris et de Belfort travailleront à la fois les 200 emplois qui verront le jour dans le « centre d’excellence de services partagés », qui viendront en appui aux ingénieurs et aux techniciens des activités de GE en France dans les turbines, les appareils médicaux et les moteurs d’avion.

Ruben
Ruben
ADMINISTRATOR
PROFIL