728 x 90

Écoles d’ingénieurs : des bachelors à deux vitesses

Écoles d’ingénieurs : des bachelors à deux vitesses

Autrefois, pour obtenir une inscription dans une école d’ingénieur, il fallait passer par les classes prépas scientifiques. Désormais, il existe une autre voie et d’ailleurs l’École polytechnique va lancer un bachelor, une formation de trois ans à laquelle, il sera possible d’accéder après le bac.

Ce cursus qui ne demande pas de passer par une classe préparatoire et par le concours de l’école, souvent très complexe va ouvrir ses portes l’année prochaine. Il est recensé actuellement plusieurs écoles d’ingénieurs qui veulent créer un cursus en trois ans avec différentes ambitions.

Les meilleurs sont attendus

L’École polytechnique, vise deux objectifs à savoir attirer les meilleurs étudiants du monde et avoir les bacheliers français qui pourraient être intéressés par une formation à l’étranger, surtout à l’EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne) et à l’Imperial College (Londres), deux écoles très appréciées et qui reçoivent chaque année les meilleurs bacheliers français. « Nous souhaitons récupérer ces parts de marché et nous voulons créer des liens avec les lycées français de l’étranger vu que toutes les années, les bacheliers en question fuient les universités et les classes prépas françaises », explique Jacques Biot, le président de l’école.

Avec cette stratégie d’attaque, l’école veut se lancer dans la recherche des meilleurs étudiants de premier cycle.

Ruben
Ruben
ADMINISTRATOR
PROFIL