728 x 90

Le Coworking pour mieux s’ouvrir aux autres compétences

Le Coworking pour mieux s’ouvrir aux autres compétences

Ces derniers temps on a vu de nouvelles formes de travail naître. Parmi ceux-ci vous avez ces travailleurs qui n’ont pas de bureaux fixes. Ceux-ci ont préféré donner naissance à une nouvelle forme de travail. Il s’agit de travailler dans un endroit qu’ils partagent avec d’autres professionnels qui ne sont pas de la même entreprise

Ces derniers temps on a vu de nouvelles formes de travail naître. Parmi ceux-ci vous avez ces travailleurs qui n’ont pas de bureaux fixes. Ceux-ci ont préféré donner naissance à une nouvelle forme de travail. Il s’agit de travailler dans un endroit qu’ils partagent avec d’autres professionnels qui ne sont pas de la même entreprise qu’eux.

Ce phénomène s’appelle Coworking comme celui qu’on peut voir dans les studios singuliers dans la rue René Clair dans le 18e arrondissement de la capitale française. L’atmosphère est décontractée avec plusieurs professionnels appelés coworkers qui travaillent (éditeurs, photographes, graphistes, éditeurs, DRH, propriétaires de start-up.

Ils sont nombreux à ne pas mettre du temps dans ces lieux de coworking. C’est le cas de Hervé un consultant en communication qui apprécie de ne pas vivre la routine qu’on rencontre souvent dans les entreprises. Avec le coworking, il est maintenant possible de travailler de façon indépendante et hors d’un bureau et sans être attaché à une entreprise.

« Il existe des journées où on se déplace beaucoup, j’ai un endroit de coworking que je fréquente souvent qui est celui du studio singulier, mais souvent je fréquente d’autres espaces en une journée, ce qui diffère d’un travail de salarié traditionnel où on est obligé de fréquenté un seul bureau tous les jours » indique Hervé.

Ce qui fait que les salles de coworking soient plus espacés, changeables suivant les besoins et les désirs de tout un chacun.

Editrice, Vanessa indique qu’elle retrouve toutes ses forces dans ce lieu différemment de l’entreprise normale «conseil juridique, salle de réunions afin d’accueillir les clients, communication. Des espaces nécessaires quand on est un travailleur indépendant.

« J’ai travaillé en tant que travailleuse indépendante chez moi, mais ce n’était pas facile, car il n’est pas facile de mêler vie professionnelle et privée fréquemment. Il arrive qu’on ait envie de voir autre chose. Grâce au coworking, on peut rencontrer d’autres professionnels et d’autres compétences permettant donc d’échanger.

Ruben
Ruben
ADMINISTRATOR
PROFIL