728 x 90

Après la chute de vendredi, Wall Street ouvre en légère hausse

Après la chute de vendredi, Wall Street ouvre en légère hausse

Ce matin, la Bourse de New York a ouvert en hausse absorbant de nombreux indicateurs sur l’activité industrielle et se reprenant après sa baisse considérable de vendredi : le Dow Jones connaissait un bond de 0,26% alors que le Nasdaq enregistrait 0,17%. Anxieuse à propos de la déroute du marché pétrolier, Wall Street avait obtenu

streetCe matin, la Bourse de New York a ouvert en hausse absorbant de nombreux indicateurs sur l’activité industrielle et se reprenant après sa baisse considérable de vendredi : le Dow Jones connaissait un bond de 0,26% alors que le Nasdaq enregistrait 0,17%.

Anxieuse à propos de la déroute du marché pétrolier, Wall Street avait obtenu lors de la dernière séance de la semaine dernière: le Dow Jones avait chuté de 315,51 points à 17.280,83 points (-1,79%), et le Nasdaq de 54,57 points à 4,65360 points (-1,16%). Vers 16h10, le Dow Jones Industrial Average était passé de 45,47 points à 17.326,30 points, et le Nasdaq, à supérieure technologiquement, passait de 8,01 points à 4.661,61 points. L’indice accru S&P 500 augmentait de 0,37%, soit 7,47 points à 2.009,8 points.

Hausse de la bourse

La Bourse «connait une hausse, malgré un chiffre trompeur sur l’activité manufacturière aux Etats-Unis, reprenant après les baisses qu’ont connu le Dow Jones et le S&P 500, leurs déclins hebdomadaires les plus graves depuis plusieurs années», ont expliqué les spéciales de Charles Schwab.

Sur toute la semaine passée, le S&P 500, l’un des indices des plus observés par les investisseurs, a chuté de 3,46% à 2.002,33 points, sa baisse la plus importantes depuis mai 2012, alors que le Dow Jones Industrial Average a dégringolé de 3,70% à 17.280,83 points.

Indice empire State présenté par la Fed

Lundi, l’indice Empire State dévoilé par la représentation de New York de la Réserve fédérale américaine (Fed) a évoqué une chute de l’activité manufacturière de la région de New York en décembre, surprenant des analystes, tombant dans le rouge pour la première fois en deux ans.

Par contre, d’autres statistiques de la Fed montrent que la production industrielle a connu une augmentation supplémentaire, avec une hausse de 1,3%.
Les grandes entreprises manifacturières du Japon n’accordent plus une grande confiance à cause de l’indice « Tankan » publié après la réélection avec une large majorité à la chambre basse du Premier ministre Shinzo Abe.

Charlotte
Charlotte
AUTHOR
PROFIL